Presentation de la Global Game Jam

Qu’est-ce que la Global Game Jam ?

La Global Game Jam est un événement mondial gratuit dans lequel des dizaines de milliers de passionnés de jeux vidéo doivent réaliser un jeu complet en 48h le temps d’un week-end. Un thème est donné le vendredi soir, ensuite des idées de jeux sont proposées et des équipes constituées en fonctions du rôle de chacun (programmeur, artiste, sound designer, game designer) et de leur attrait pour le projet se forment. Il n’y a aucun prix à gagner, ce n’est pas un concours, les participants y vont pour le plaisir de créer un jeu et de vivre une expérience. Parfois le site où est effectué la Game Jam peut encourager à voter pour les meilleurs jeux, mais cela seulement pour le plaisir. L’évênement peut aussi vous aider professionnellement à rencontrer des studios et d’autres qui travaillent dans le secteur.

Reportage: https://youtu.be/73xEbJmC_FU

Les thèmes des Global Game Jam

  • 2017: Waves
  • 2016: Ritual
  • 2015: What do we do now?
  • 2014: We don’t see things as they are, we see them as we are.
  • 2013: Bruit de battement de coeur
  • 2012: Une image de Ouroboros
  • 2011: Extinction
  • 2010: Deception
  • 2009: As long as we have each other, we will never run out of problems

Qu’est-ce que les « Diversifiers » ?

Les diversifiers sont des challenges, comme par exemple n’utiliser qu’une seule touche du clavier, 5 joueurs sur un seul clavier, mettre des sous titres pour tous les bruitages, réaliser un tutoriel, etc. Chaque Global Game Jam a une liste de diversifiers spécifiques.

Les autres évênements de ce type

Il existe d’autres évênements de ce type mais la Global Game Jam est de loin celle qui réunit le plus de participants. Les autres évênements peuvent varier sur la durée, il y a des game jam de 24 heures ou 72 heures voire même une semaine ou mois. Certains peuvent sont à réaliser chez soi, vous pouvez vous retrouver en équipe en fixant un lieu sur les réseaux sociaux. Elles ne proposent aucun prix, mais vous aurez des choses à montrer si vous rechercher du travail dans ce domaine et rien ne vous empêche ensuite de continuer votre concept de jeu et de le commercialiser

Si vous avez du temps libre participer à plusieurs game jam vous permettra de rencontrer d’autres passionner, partager vos connaissances et expériences et de garder contact pour peut être monter un futur projet en dehors des game jams.

L’évênement le plus connu en dehors de la Global Game Jam est la Ludum Dare qui a lieu trois fois par ans en avril, aout et décembre. La durée est de  72h, vous pouvez vous rendre à des lieux pour y participer, la faire de votre côté ou chez des amis en équipe.

Pause Process (une excellente chaîne YouTube au passage) revient sur la Ludum Dare: https://www.youtube.com/watch?v=gc-LyxfDmgc

Des conseils pour préparer votre première Game Jam

Les horaires de la Global Game Jam

Le thème est présenté le vendredi à 18h en France, il vous faudra arriver une heure avant. La Jam commence un peu plus tard aux environs de 20h. La Jam se termine le dimanche à 18h mais les jeux doivent être terminés à 15h et prêt à être uploadés.

Venir bien reposé

Dormez avant la Jam, couchez vous tard le jeudi soir et faites la grasse mâtiné le vendredi, dormez une partie de l’après-midi afin de commencer la Game Jam qui débute à 20h bien reposé. Prenez un café ou thé l’après-midi et mangez bien. Douchez-vous pas longtemps avant de partir frais et éveillé avec des habits propres.

Le matériel

Des conseils sur comment accélérer votre ordinateur: https://zestedesavoir.com/billets/1867/manipulations-pour-accelerer-son-ordinateur-1/

Vous devez posséder un ordinateur portable. Si celui-ci est assez vieux ou si vous souhaitez y gagner en performances, achetez un SSD. Vous pouvez récupérer celui de votre PC fixe le temps de la Jam, attention à bien installer les bons drivers. N’oubliez pas votre chargeur ! Laissez l’ordinateur brancher au secteur pour qu’il soit plus rapide.

Pour partager les fichiers plus rapidement avec votre équipe, plutôt que d’apporter une clé USB amener un serveur NAS à la Jam, cela vous permettra de transférer en réseau local les fichiers à partager afin d’y intégrer les assets, les scripts, les niveaux. Sur Unity il suffira de rafraichir les fichiers du projet pour les voir apparaitre. Le transfert par Ethernet est plus rapide et vous permettra d’utiliser le Wifi pour aller sur internet et l’Ethernet pour accéder au serveur. Faites des backups réguliers sur le serveur en créant des copies du dossier complet.

Apportez vos lunettes de vue ou des lunettes pour vous protéger contre la lumière bleue et ainsi moins vous fatiguer. Un casque et une playlist si vous aimez travailler avec de la musique ou pour regarder des tutoriels pendant la jam.

Vous pouvez prendre quelques CV avec vous.

Le système d’exploitation

Pour le système d’exploitation, si vous utilisez Windows veillez à désactiver Windows Update. Une mise à jour de même de quelques minutes peuvent être pénalisant. Pour cela tapez Windows Update dans le menu démarrer, vous verrez Activer/Désactiver les mises à jour automatiques, désactivez-les.

Si vous n’utilisez que des logiciels Libre et que vous êtes sur un viel ordinateur portable (peut s’appliquer aux PCs haut de gamme et gamer) utilisez Linux pour économiser des ressources CPU et RAM. Habituez-vous à Linux avant de commencer la Game Jam afin de ne pas perdre du temps. Prenez une distribution légère pour en conserver encore plus, un environnement LXDE serait l’idéal, vous avez pour cela Lubuntu. Une version LTS vous apportera plus de stabilité. Si en plus vous avez un SSD disponible, votre PC deviendra très réactif vous permettant de travailler sans aucun chargement même sur un vieil ordinateur. De plus, Linux n’impose pas de mises à jour automatiques, vous ne serez pas pénalisé pendant la Jam.

Sous Linux il vous faudra tester les raccourcis de vos logiciels qui peuvent parfois entrer en conflit avec ceux de l’OS qui sont nombreux. Pour Lubuntu il faudra éditer un fichier .xml appelé « lubuntu-rc.xml » que vous trouverez ici:

1
~/.config/openbox/

Ouvrez le fichier avec un éditeur de texte tel que Leafpad. Supprimez les lignes ci-dessous pour faire fonctionner le raccourcies Alt + clic droit dans Blender pour sélectionner des edges loops:

1
2
3
4
5
6
7
8
<mousebind button="A-Right" action="Press">
  <action name="Focus"/>
  <action name="Raise"/>
  <action name="Unshade"/>
</mousebind>
<mousebind button="A-Right" action="Drag">
  <action name="Resize"/>
</mousebind>

Sauvegardez et compilez le fichier en tapant ceci dans le terminal (Ctrl+ Alt+ T):

1
sudo openbox --restart

Préparer ses logiciels

Installez tous les logiciels dont vous aurez besoin d’avance et faites toutes les mises à jour. Apporter des outils pour travailler plus rapidement comme des packs de brushes de dessin ou de sculpture 3D. Des scripts pour automatiser des tâches et des bases meshes en 3D.

Des outils recommandés sont le Blender Game Tools (vous permet de générer un low poly et toutes ses textures en un clic), les Orb-Brushes (ajoute des détails stylisés à sa sculpture), les Fur Brushes (sculpter de la fourrure rapidement), Marvelous Designer (création de tissus par simulation).

Définir plusieurs deadlines aux membres de l’équipe

Fixer des objectifs, avec l’aide du game designer et des autres membres de l’équipe. Vous saurez où vous en êtes et ce qu’il reste à faire. Donc, prenez le temps de passer au moins une demi-heure pour réfléchir au travail de chacun. Cela vous permettra de collaborer entre vous pour finaliser à la fois l’asset 2D ou 3D son fonctionnent avec la programmation et son. La partie artistique peut ce séparer en plusieurs parties: un qui fait la modélisation et l’autre qui va faire du hand painting pour dessiner les textures. En programmation la deadline peut être assez longue, vous pouvez avoir plusieurs programmeurs pour que chacun complète un mécanisme du jeu et avoir une version jouable assez rapidement.

Suivre l’avancement des autres membres de votre équipe et des autres équipes

Regardez et demandez sur quoi travaillent les autres membres de votre équipe. Si un développeur programme par exemple un téléporteur, vous pourrez en même temps modéliser l’asset qui va avec et ainsi le finaliser directement. Le sound designer et l’artiste doivent être guidés pendant qu’ils réalisent leur création, ils doivent partager régulièrement leur avancement.

Durant la phase de level design, le game designer peut mobiliser la moitié de l’équipe lorsque le gros des ressources du jeu ont été fait.

Allez voir les jeux des autres équipes, le but n’est pas de copier ni de faire une course, mais la Global Game Jam est aussi là pour rencontrer d’autres passionnés et vous y apprendrez peut-être des choses et techniques par les professionnels et utilisateurs avancés qui s’y rendent. N’hésitez pas à aller rencontrer les membres de studios de jeu vidéo qui sont présents et pourquoi pas leur donner votre CV ou carte de visite. Vous devrez évidemment présenter un bon projet à la fin de la Jam pour les convaincre.

L’alimentation

Mangez sainement et en priorité des glucides à faible indice glycémique (du sucre lent) pour avoir de l’énergie en continu, vous en trouverez en quantité dans le riz basmati, pâtes, lentilles, quinoa et patates douces. Vous pouvez aussi vous faire des « shakers » par exemple mettre du flocon d’avoine en poudre dans du lait végétal et le mixer afin de vous faire une réserve de glucides que vous pouvez boire à tout moment, apporter des galettes de riz sinon. Contre les fringales, des tartines de beurre de cacahuète bio sur du pain complet pourront rapidement vous rassasier, car calorique et sont très bon pour la santé, plus riche en protéine que la viande et les oeufs. Apportez des fruits, des bananes fournissent du sucre rapide vous donnant l’énergie nécessaire pendant un rush ainsi qu’une dose de vitamines. Vous pouvez aussi apporter en complément des gélules de vitamines. Une bouteille d’eau, une tasse et des sachets de thé pour la caféine (n’en abusez pas).

Évitez les pizzas, redbull et gâteaux proposés.

Dormir, faire des pauses et se protéger les yeux

Faites une pause de 20 minutes environ toutes les deux heures. Au final, vous gagnerez du temps, car vous serez plus en forme. Faites une petite sieste pour vos reposer les yeux, sortez, portez votre regard sur au moins une dizaine de mètres en marchant un peu. Profitez-en pour regarder les projets des autres. Pour gagner du temps, faites en sorte de réaliser un calcul sur l’ordinateur (baking des textures), encodage d’une musique pendant votre pause même si ce n’est pas la version finale pour la partager, demandez à ce que quelqu’un surveille votre ordinateur. Pour vous protéger les yeux, vous pouvez apporter des lunettes contre la lumière bleue comme ça a été marqué plus haut.

Pensez à dormir, être en forme vous permettra de gagner du temps, mais aussi et on ne le pense pas assez de mieux défendre votre organisme et d’éviter de tomber malade surtout que la Jam ce déroule pendant l’hiver et que vous êtes souvent beaucoup réunis dans une même pièce.

L’hygiène

Si l’école n’a pas de douches et que vous habitez à moins d’une heure rentrez chez vous, de préférence quand les autres membres de l’équipe dorment donc le soir. Attention à ne pas partir trop tard il se peut qu’il n’y ai plus ou très peu de transports, vous pourrez toujours continuer à travailler un peu chez vous si vous partez tôt. S’il n’y a pas de douches et que vous habitez loin, prenez des vêtements de rechange. Pour les sacs de couchage partagés, apporté une serviette pour dormir dessus. Réglez votre réveil, il vous faudra partir tôt et la fatigue accumulée peut vous faire rater le réveil. Apportez une brosse à dent et déodorant.

Autre

Vous pouvez prendre un jour de congé le vendredi pour vous reposer et arriver en pleine forme et le lundi pour rattraper votre sommeil.

D’autres conseils: